Dessin de tout le corps en vue


Qui aura l’épouvantail anglais ? Le tirage au sort de la Ligue des Nations de jeudi (18h) s’annonce très relevé et débouchera sur de belles affiches en 2022, parfaites pour préparer la Coupe du monde.

L’événement, lancé par l’Association européenne de football (UEFA) pour raviver l’intérêt pour les matches internationaux pour les non-parties prenantes, prend une saveur particulière à l’aube de l’année se terminant par la Coupe du monde prévue du 21 novembre au 18 décembre à Qatar.

Car d’ici là les grandes nations du football n’auront plus que trois rassemblements à se mettre sous la dent, dont deux seront consacrés à la Ligue des nations 2022-2023, en juin (quatre matches) et en septembre (deux matches).

Informations pratiques

coordination

Les 55 nations de l’UEFA sont réparties en quatre divisions, de la Ligue A (la meilleure) à la Ligue D, en fonction de leurs performances lors de l’édition précédente. Dans les Ligues A, B et C, quatre groupes de quatre pays sont formés. La Ligue D se compose d’un groupe de quatre et trois.

Compétition alimentée par des promotions – débarquements. Les vainqueurs du groupe seront promus en première division lors de l’édition 2024-2025, tandis que le dernier groupe sera relégué en division inférieure.

Les quatre vainqueurs de la Ligue A s’affronteront pour le titre dans un tournoi à quatre, « Final 4 », avec une demi-finale, une finale et un match pour la troisième place.

Lors de l’édition 2018-2019, quatre des 24 billets pour l’Euro 2020 ont été attribués via la Ligue des Nations : les 16 premiers pays de la Ligue des Nations inéligibles via les éliminatoires ont joué les barrages en deux tours pour leur billet. . Un système similaire pourrait être mis en place pour le tournoi Euro-2024, mais l’UEFA n’a pas encore officialisé la formule de qualification.

Calendrier

Tirage au sort de la phase de groupes : 16 décembre 2021 (18h)

phase de groupes :
– 4 matchs du 2 au 14 juin 2022
Deux matchs du 22 au 27 septembre 2022
le dernier niveau :
Demi-finales les 14 et 15 juin 2023
Finale et Junior le 18 juin 2023

Les réunions serviront en fait de répétition et offriront de nombreuses occasions aux entraîneurs d’améliorer leurs listes pour Doha.
Tous les grands joueurs européens réunis en Première Division (Ligue A), et cela promet des chocs dignes de la phase finale de la Coupe du monde, comme la dernière ‘Final 4’ que le champion du monde français a remporté en Italie en octobre, avec incroyable succès contre les Belges (3-2) et les Espagnols (2-1).

Les Bleus Didier Deschamps, tout comme les champions d’Europe italiens, les jeunes loups espagnols et les Belges, tous coiffés du premier chapeau, seront intéressés par l’inscription organisée par l’UEFA à Nyon (Suisse), à ​​distance.

Car le plateau est encore très dense, avec une formidable casquette de N.2 comprenant le Portugal – le vainqueur de la première édition – les Pays-Bas, le Danemark et l’Allemagne.

Dans le pot n°3, les vice-champions d’Europe apparaissent comme un épouvantail, devant la Croatie, vice-championne du monde. Les autres adversaires potentiels sont la Pologne et la Suisse, emmenés par Robert Lewandowski.

Dans le pot n°4 se trouvent la Hongrie, attractive dans un autre Euro, la République tchèque Patrik Szek, co-buteur de la compétition continentale de l’été dernier, et enfin le Pays de Galles et l’Autriche.

Outre la préparation de la Coupe du monde, l’enjeu sportif de ces matches, prévus en juin et septembre, est de terminer en tête de leur groupe pour participer à la « Quatrième finale » en juin 2023.

La compétition, qui comprend également des équipes nationales plus petites dans les divisions inférieures (Ligue B, Ligue C, Ligue D), pourrait également leur permettre d’assurer leur place dans le tournoi Euro-2024 en Allemagne.

Pour les grosses équipes, il s’agira aussi d’éviter la dernière place de leur poule et la relégation en ligue inférieure pour l’édition 2024-25. Mauvaise performance importune à quelques semaines du départ pour le Qatar…



Source link

Leave a Comment