Equipe Modèle L1 – Jour 18 – Football


Auteur de la brillante prestation face à Lorient, Messin Fred Bulaya est le joueur du jour. Niwa Yusef Atal et Dante, puis le Parisien Kylian Mbappe notamment, ont également fait leur apparition ce week-end et figuraient dans la 18e édition de la Maxifoot Model Team.

Fred Bulaya a été décisif face à Lorient.

Comme les saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe modèle. Meilleur “pour nous” Sept alternatives sont choisies en fonction de leurs performances. Les titulaires accumulent trois points et les remplaçants un point.

Alternatives :

12 – Pau Lopez (Olympique de Marseille)
13 – Arnaud Suquet (Montpellier)
14 – Jean-Clair Todibo (OGC Nice)
15 – Jordan Ferry (Montpellier)
16. Mario Lemina (OGC Nice)
17 – Lancer d’Odin (Bordeaux)
18- Hugo Eketiki (Reims)

Et les détails :

Joueur du jour : Fred Bulaya (Metz Club)

Performance XXL du milieu offensif du club messin ! Participé au résultat d’ouverture de Sar sur un bon corner puis sur le deuxième but de son équipe d’une passe croisée, l’Algérien a frappé cette rencontre de sa catégorie d’un superbe coup franc dans la niche de Nardi. Inspirant, l’ancien Clermontois a cimenté sa version en fin de match avec une passe décisive pour Nian.

Anthony Lopez (Olympique Lyonnais)

Le gardien de l’Olympique Lyonnais a été déterminant dans cette rencontre. Cependant, sa première période a été relativement calme avec peu de sorties pour assouplir sa défense. Mais dans un match fermé, l’international portugais s’est arrêté au bout d’une heure pour tenir tête à Yilmaz à deux reprises et garder sa cage propre. En fin de match, les deux grosses occasions manquées de Gudmundsson l’ont aidé.

Youssef Attal (OGC Nice)

Le latéral droit de l’OGC Nice s’est bien comporté au Parc de Rennes. L’international algérien a été particulièrement actif dans sa trajectoire, faisant vivre l’enfer aux Britanniques par son ascension constante. Fait intéressant dans ses pronostics, Niois a été récompensé de ses efforts avec ce but en deuxième période d’une belle frappe sous la barre de Gomis.

Dante (OGC Nice)

Le capitaine de l’OGC Nice a été particulièrement fort face à Rin. D’abord, en début de match, le défenseur central des Aiglons a obtenu le penalty, que Dolberg a retourné. Après, le Brésilien a été présent partout sur le plan défensif et sa présence en surface, notamment dans les airs, d’autant plus qu’il a réconforté son équipe en seconde période.

Alidu Seidu (Clermont)

Ailier droit A l’entame de ce match face à Angers, le jeune talent ghanéen a été placé au centre de la défense (son poste d’entraînement) après la sortie d’Ogier sur blessure à la 19e minute.Un choix gagnant du sélectionneur auvergnat Pascal Justin ! A ce poste, l’équipe clermontoise a été impressionnante avec plusieurs tacles décisifs contre Bouval ou encore Cho dans sa surface. Solide.

Jessalyn Conan (Reims)

bon jeu! Dans le rôle du piston gauche, le bassiste rémois a célébré. Avec Silva en difficulté devant lui, l’Ivoirien a doublé les courses sur le côté pour créer un danger. Pas toujours couronné de succès, il a été récompensé de ses efforts avec cette offre occasionnelle d’action de pénalité gagnée par Ekitike. Tout autour, Rmois était l’un des joueurs les plus dangereux de son équipe, avec notamment deux buts sur la tournée, que Bajic a battus.

Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)

L’honnête homme du Paris Saint-Germain frappe à nouveau ! Dès l’entame du match, l’international français a repris confiance en transformant parfaitement le penalty d’un tir du gauche. Plus tard, l’ancien Mongasque a souvent posé des problèmes à son ancienne équipe à cause de sa course. Et au service de Messi, le natif de Bondi s’est donné deux buts d’une belle frappe enroulée. Déterminer.

Tjee Savanier (Montpellier)

encore et encore à lui. Dans presque chaque victoire du MHSC, Savanier prouve à quel point il est un excellent footballeur. Sans aucun doute l’une des meilleures équipes de notre ligue en ce moment. Contre Brestois, il a encore eu une passe décisive pour Wahi, sans parler de son implication – grâce à deux superbes ouvertures en profondeur – dans les deux buts suivants. D’ailleurs, l’ancien Nmois – comme d’habitude – est techniquement égal.

Ludovic Blass (Nantes)

Nantes est le seul à tenter des choses contre un bloc optique dense pendant tout le match. Peu réussi en première période, il est relancé d’un coup de pied involontaire contre elle par Kolo Muani avant que Geubbels ne tire parfaitement sur l’égalisation. Sa qualité technique et sa capacité à lâcher prise étaient fondamentales pour son équipe.

Bamba Deng (Olympique de Marseille)

Pour fêter la signature de son nouveau contrat, l’attaquant de l’OM s’est présenté avec un but exceptionnel ! Il a fallu beaucoup de cran pour tenter ce geste acrobatique, sous la pression de Payet qui réclamait le ballon, mais surtout après de grosses occasions ratées. C’est toujours un problème d’efficacité. Cela n’empêche pas que le Sénégalais soit le joueur le plus dangereux devant Marseille avec ses coups et ses appels profonds.

Casper Dolberg (OGC Nice)

L’attaquant de l’OGC Nice était à la hausse dans le pré rennais. Immédiatement dans le bon rythme, le Danois a logiquement mis la confiance par son but, sur penalty, en début de match. Dangereux alors face à Gomez, l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam s’est également exprimé dans son chapitre sur l’enquête d’Atal avec ce changement de qualité.

Classement : Savagnier, le leader qui confirme !

1. Savagnier (Montpellier) 19 points
2. Lopez (Lyon) – Mbappé (Paris Saint-Germain) : 15 points
4. Marquinhos (Paris Saint-Germain) 13 points
5. Bouval (Angers) – Guendouzi (Marseille) – Lafont (Nantes) 12 points.
8. Laborde (Montpellier 1 point, puis Rennes) – Joy (Paris Saint-Germain) 11 points.
10. Frankowski, Klaus (Lens) – Guerry, Todibo (Nice) – Hakimi (Paris Saint-Germain) – Slimana (Rennes) : 10 points.
16. Fofana (Lens) – Payet (Marseille) – Caio Henrique (Monaco) – Dante (Nice) – Konan (Reims) – Mager, Agord (Rennes) : 9 points.
23. David (Lille) – Herrera (Paris Saint-Germain) – Trouer (Rennes) – Thomason (Strasbourg) : 8 points.
27- Le Doiron (Brest) – Plus (Nantes) – Weiss (Reims) – Diallo (Strasbourg) 7 points.
31. Cabot (Angers) – Pierre-Gabriel, Faivre (Brest) – Doucoure (Lens) – Bruno Guimares (Lyon) – Luan Peres, Dieng (Marseille) – Kouyate, Centonze (Metz) – Diop (Monaco) – Atal, Bentez Dolberg (Nice) – Abdelhamid (Reims) – Terrier, Martin, Tate (Rennes) – Agorc (Strasbourg) : 6 points.
49. Bernardoni (Angers) – Choumny (Monaco) – Ferry (Montpellier) – Girotto (Nantes) – Green (Saint-Etienne) 5 points.
54. Traor (Angers) – Oudin, Pembele (Bordeaux) – Bayo (Clermont-F.) – Sad, Kalimuendo (Lens) – Lucas Paquet, Emerson, Caqueret (Lyon) – nder (Marseille) – Volland (Monaco) – Sakho . (Montpellier) – Delort (Montpellier 3 points, puis Nice) – Neymar, Messi (Paris Saint-Germain) – Equette (Reims) – Gomez, Troffert (Rennes) – Khazri, Boudebouz, So (Saint-Etienne) – Nyamsee (Strasbourg) ): 4 points
76. Vulgeni, Petkovic (Angers) – Briand, Costel, Mixer (Bordeaux) – Chardonnat (Brest) – Nsimba, Seydoux, Berthomier, Rachani (Clermont F) – Gradette, Sotoka, Danso (Lens) – Thiago imposteur. , Putman (Lille) – Movi, Le Geoff (Lorient) – Boateng (Lyon) – Gerson, Saliba, de la Fuente (Marseille) – Boulaya, Sarr (Metz) – Omlin, Esteve, Germain (Montpellier) – Chirivella, Colo Moine Castelletto (Nantes) – Bard, Thuram Olin (Nice) – Di Mara, Kehrer, Diallo, Navas (Paris Saint-Germain) – Moretto Casam (Reims) – Amari, Beaurigaud (Rennes) – Norden, Traocco (Saint-Etienne) – Sissoko, Lenard, Gilbert, Dzeko, Sills (Strasbourg) – Nguessan, Dingome (Trois) : 3 points.
123. Lica (Lens) – Ander (Lille) – Alaouar (Lyon) – Pau Lopez (Marseille) – Balois (Nantes) – Chavalerin, Gallons (Troyes) : 2 points.
130. Mende, Chu (Anges) – A. Ellis, Hwang, J. Onana, Adly, S.; ) – Renato Sanchez, A. Onana, Weah, Gerbich, Yilmaz (Lille) – Laurent (Laurent) – Toko Ekambi, Shaqiri, Denayer (Lyon) – Paul Lirola, Ronger (Marseille) – De Perville, Okija (Metz) – Gilson Martins, Ben Yedder, Golovin ( Monaco) – Suquet, Mollet, Mavididi (Montpellier) – Simon (Nantes) – Limina, Boudaoui, Lutumba (Nice) – Rajkovic (Reims) – Melling, Assignon (Rennes) – Perrin (Strasbourg) – Biancon (Troyes) : 1 point

Classement par club : le PSG de retour à Rennes

1. Rin – 80 points
2. Paris Saint-Germain – 77 points
3. Nice – 57 points
4. Objectif – 55 points
5. Marseille – 50 points
6. Montpellier – 44 points
7. Strasbourg et Lyon – 41 points
9. Nantes – 36 points
10. Angers – 35 points
11. Reims – 30 points
12- Monaco – 27 points
13. Brest – 25 points
14. Saint-Etienne – 23 points
15- Bordeaux – 22 points
16. Lille – 21 points
17. Metz – 20 points
18. Clermont – F. – 18 points
19. Troie – 11 points
20. Lorient – 7 points

C’était l’équipe type de la 18e journée de Ligue 1. Rendez-vous mercredi 22 décembre pour faire connaissance avec l’équipe de mannequins du 19ème jour !

.



Source link

Leave a Comment