Football : une fillette de 4 ans a été tuée et 36 blessées dans un incendie festif à l’issue d’un match au Yémen


Une source médicale a indiqué qu’un enfant est décédé lundi 13 décembre et que 36 personnes ont été blessées à Sanaa par un incendie festif lors de la victoire sans précédent de l’équipe junior yéménite dans un championnat régional de football.

Les habitants de ce pays pauvre et déchiré par la guerre ont déchaîné leur joie dans les rues et des festivités ont eu lieu dans toutes les villes yéménites, que ce soit dans celles contrôlées par les rebelles ou dans les zones contrôlées par le gouvernement, les deux parties se querellent depuis sept ans. .

Une fusillade de célébration “a entraîné la mort d’une fillette de quatre ans et la blessure de 36 personnes”, a déclaré à l’AFP la source médicale à Sanaa, la capitale contrôlée par les Houthis.

Un correspondant de l’AFP a rapporté que des coups de feu ont été entendus pendant plusieurs heures alors que des familles marchaient dans les rues et lançaient des feux d’artifice.

Aujourd’hui, lundi, la huitième édition du Championnat d’Asie de l’Ouest U-15, qui s’est tenue en Arabie saoudite, s’est conclue par la victoire de l’équipe yéménite sur les Saoudiens.

Cette prouesse est une rare source de joie pour le pays le plus pauvre de la péninsule arabique, en proie à un conflit sanglant depuis 2014 entre les rebelles Houthis, proches de l’Iran, et le gouvernement, soutenu par une coalition militaire menée par l ‘l’Arabie Saoudite.

Les deux parties ont félicité la jeune équipe et promis de la soutenir financièrement, avec des joueurs venant de différentes villes du pays.

Le ciel au-dessus du Yémen alors que les Yéménites célèbrent le couronnement de l’équipe nationale junior du Yémen en tant que champion officiel de la Coupe junior d’Asie de l’Ouest 2021 après leur victoire sur l’Arabie saoudite-Félicitationsu2665ufe0fud83cudf89ud83cudf8aud83cudfc6 u26bdufe0f pic.twitter.com/oq4H8iGAcN

– Suribel (@Suribelle1) 13 décembre 2021

“C’est touchant de voir l’unité, le bonheur et la célébration à travers le pays”, a écrit sur Twitter l’envoyé spécial des Nations Unies pour le Yémen, Hans Grundberg.

Selon l’ONU, la guerre aura suscité la mort de 377 000 personnes d’ici la fin de l’année 2021, dont environ 227 000 décès dus aux conséquences indirectes du conflit, telles que le manque d’eau potable, la faim et maladies.

La guerre, qui a également déplacé des millions de personnes, a laissé plus de 80 % de la population d’environ 30 millions de personnes dépendantes de l’aide internationale, dans ce que la communauté internationale considère comme l’une des pires crises humanitaires au monde selon les Nations Unies.





Source link

Leave a Comment