L’Algérie expulse le Qatar après une fin de match folle et rejoint la Tunisie en finale !


Lentement mais sûrement, nous approchons de la conclusion de la Coupe arabe 2021. Alors que la Tunisie a remporté le premier billet pour la finale, la deuxième demi-finale opposait le Qatar et l’Algérie. Un duel très excitant entre le pays hôte et l’équipe la plus impressionnante à ce jour. Le bâtiment s’est exprimé dans son style traditionnel 3-5-2, avec le trio de Hassan Al-Haydous, Karim Boudiaf et Abdelaziz Hatem au milieu de terrain tandis qu’Akram Afif et Almoez Ali ont participé à l’attaque. De son côté, l’Algérie a choisi le 4-2-3-1 dans le but de Ras Mbouli, tandis que Bounedjah a repris devant Bagdad sa place en attaque devant Tayeb Mazani, Yacine Brahimi et Youssef Belaili.

Après cette annonce

L’entame de match a été en faveur du Qatar, qui a préparé son match rapidement et est ressorti d’une tête d’Al-Moez Ali, qui est passé directement au-dessus de la barre transversale de Rais Mbolhi (13). Excité, Akram Afif retrouve au bout de quelques secondes Ismail Muhammad dont la récupération a échoué (le quinzième). L’Algérie a réussi à réagir assez rapidement pour que Tayeb Mazani soit passé tout près de retrouver Bagdad Bounedjah dans une situation idéale (21). Après cela, les Verts ont dominé la rencontre et ont eu les meilleures chances. Yassine Brahimi, servi par Bagdad Bounedjah à l’entrée du quartier, était seul et a vu sa frappe puissante en deux temps par Saad Al Sheeb (35).

Youssef Belaili est un héros !

La dernière possibilité du premier acte est venue d’un coup franc de Youssef Belali, que Jamal Benlamri a frappé des fesses sans trouver le pneu (39). En repensant à la pause, chaque équipe a atteint son point culminant. Au retour des vestiaires, l’Algérie s’est présentée avec des opportunités plus dangereuses. D’abord, Yassin Brahimi a décoché un coup dur à l’entrée de la surface qui s’est envolé dans les tribunes (48). Celui-ci avait l’avantage de démarrer dans un temps solide et au bout de quelques secondes, Baghdad Bounedjah s’est fendu d’un superbe enchaînement et a trouvé la barre transversale avant d’être hors-jeu (50). L’attaquant algérien a de nouveau été touché d’une tentative de centre qui a glissé hors de la route sur la droite (52).

Par la pression, l’Algérie imposait le verrouillage du pays. Sur un corner mal épargné par Al Sadd Al-Sheikh, Hussein Bin Ayada a pris le contrôle du ballon et a vu Jamal Benlamri le dévier victorieusement dans les filets (1-0, 59). En tête de ce segment, l’Algérie a continué à dominer, mais le Qatar est sorti du bois pour égaliser. Cela s’est traduit par une belle tête de Bassam Houssam qui a obligé Rais M’Bolhi à effectuer un show décisif (72). Même si Bordeaux a gardé le ballon par la suite, cela n’a pas suffi à tromper la défense des Desert Foxes. Même la tête de Muhammad Muntari est passée par-dessus le pneu (90 +5). Alors qu’on pensait se diriger vers une victoire de l’Algérie, Mohamed Muntari a inscrit de la tête le précieux égaliseur (1-1, 90+7). Ce résultat 1-1 offrirait une prolongation, seul Yacine Brahimi a écopé d’un penalty à l’issue des prolongations (90 + 15). Youssef Belaili a pris possession du ballon et a regardé sa tentative d’être repoussé mais l’a bien suivi pour pousser le ballon en profondeur d’un deuxième tir (90 + 17). Un scénario fou qui permet à l’Algérie de rejoindre la Tunisie en finale de la Coupe arabe 2021. La rencontre se tiendra samedi à quatre heures du soir.

Revivez le match dans nos commentaires en direct

Calendrier de la coupe arabe



Source link

Leave a Comment