Le PSG a aussi un très mauvais coup !


Ce qui suit après cette annonce

L’UEFA s’est couverte de sa propre honte. Voulant mettre en place des règles pour protéger les cadets lors des tirages au sort, l’UEFA a sérieusement trébuché sur le tapis hier après-midi. L’UEFA a été contrainte de refaire le tirage au sort des huitièmes de finale, ce qui a suscité un certain ressentiment.

Le premier club à exprimer sa colère en interne puis devant les caméras a été le Real Madrid. Pour rappel, il a hérité des Merengues de Benfica au premier tirage, avant de devoir finalement affronter le Paris Saint-Germain. Furieuse, la Casa Blanca a donné son mot à dire sur l’UEFA après avoir envoyé Emilio Butragueño sous les projecteurs.

Le Paris Saint-Germain est aussi le perdant dans cette histoire

“Tout d’abord, je dirais que c’était surprenant et malheureux et que ce qui s’est passé aujourd’hui est très difficile à comprendre, étant donné que des millions de fans attendaient cette loterie. Elle sort. Nous affrontons ce duel avec ambition, et nous réaliser ce que cette compétition signifie pour le club et ses supporters. Mais les Madrilènes ne sont pas les seuls à se plaindre. A Paris parle aussi durement selon Paris.

Les Rouges et Bleus ont dû affronter Manchester United, ayant réussi à éviter des équipes comme le Real Madrid, Liverpool et le Bayern Munich. À terme, nous serons éligibles pour rejouer les huitièmes de finale pour la saison 2017/2018. Le quotidien a révélé que la pilule contraceptive avait du mal à la faire passer parmi les franciliens qui se taisent depuis l’annonce des ondes de choc anti-espagnoles. Même s’ils ne l’ont jamais dit publiquement, les Parisiens étaient forcément plus enclins à l’idée de jouer contre un MU perdant que le leader de la Liga qui ne l’avait battu qu’une fois en six matches. Depuis le début de l’ère QSI.



Source link

Leave a Comment