L’OM très pro pour éviter de tomber dans le piège des mordus de Chauvigny


L’OM cède une partie de ses revenus à Chauvigny

Sur les 70 000 € de recettes, l’OM garde 20 000 € pour couvrir ses frais et laisse 50 000 € à Chauvigny.

J

c’est fini ! L’OM 0-3 bat Chauvini !

Les Phocéens ont été professionnels du début à la fin. Melek, Under et Harit ont transformé une domination impeccable. Les fans de N3 n’ont pas eu cette chance, mais leurs fans peuvent le célébrer. L’OM le verra en huitièmes de finale d’une Coupe de France.

L’OM sera vraiment sérieux jusqu’au bout

Il n’y a pas d’occasion manquée, mais surtout une possession qui s’accompagne toujours de mouvements et d’une envie de trouver l’échappatoire.

Beaucoup de changements depuis le but

On essaie de les suivre : Camara a été remplacé par Lerola juste après le 0-3, tandis qu’Amafi, Valerdi et Alvaro ont pris les positions de Perez, Caleta Carr et Saliba.

Kingue-Ekedy, Diaby et Plat entrent aux côtés de Chauvigny.

Harriet marque troisième !

Caillaud avait une nouvelle fois ses filets pour bloquer Marseille le long de la ligne. Gerson ne panique pas et envoie la défense du bout des doigts de Harriet au gardien Chauvini mais se retrouve dans le dos.

Kamara de nombreux projets

Un long ballon de Guendouzi dans le dos de la défense trouve Kamara mais celui-ci est incontrôlable du bout du pied.

Guendouzi rate sa convalescence

Dommage pour le milieu de terrain prêté par Arsenal, qui n’a ménagé aucun effort et mérite la récompense.

Il faut trop de temps à Harriet pour le frapper

Il est enfin répondu. Une entrée aventureuse du Marocain qui pourrait avoir un coup sûr à jouer en deuxième partie de saison.

Harit entre

Il remplace Luis Henrique, dont on a très peu vu l’explosivité ce soir.

Changement aussi à Chauvini : l’aide de Dieu remplace le Ramadan.

“en haut !”

Sampaoli crie depuis la touche et dit à ses joueurs de continuer à avancer.

C’était moins intense pendant quelques minutes

Mais l’OM a gardé le contrôle du match en faisant tourner le ballon. Il use sans aucun doute du chauvinisme.

Le premier changement du match est pour Chauvini

Karamba Keita remplace Chevrier.

Quelle opportunité pour Camara !

Un beau geste qui le met en bonne position, sprintant devant le but. Le stagiaire OM Minot n’a pas réussi à trouver le cadre et semble chercher Milik. Un petit excès d’altruisme à cette occasion.

Un peu de tension entre Melek et Dole

L’arbitre appelle les deux équipes. On a un peu du mal à comprendre ce qui s’est passé, après un nouveau mouvement de masse marseillais poussé par la défense Chauvini dans la surface.

Payette ne peut pas passer le mur avec un coup franc

La punaise semblait en parfait état, mais les Réunionnais n’ont pas trouvé la bonne hauteur.

L’OM garde le même rythme

Payet a tenté de frapper Loeb, frappant Melek de loin. Ce n’est pas dangereux, mais les Fujian ne lâchent pas prise.

on y va encore une fois !

L’OM semble avoir fait le plus dur, mais attention : l’objectif le plus important est clairement le troisième ! (rester avec nous)

L’OM mène 0-2 en seconde période face à Chauvini !

On retiendra le sérieux des Marseillais, qui transformèrent leur contrôle avec une superbe frappe de Milik et un but d’Ender après un beau mouvement.

Mandanda est toujours attentif

Une tentative à mi-distance de Chauvini qui ne met pas en danger le gardien olympien.

Sous DOUBLE LA MISE !

Coup d’école : Saliba tient le ballon et fait une passe croisée parfaite à Gerson, qui attend la sortie du gardien de but et sert de retrait pour le ballon. Al Turki a marqué 0-2, et l’OM semble avoir fait le plus dur.

“Celui qui ne saute pas n’est pas chauvin !”

Nous évoquons cette chanson qui nous fait rire, mais qui semble n’avoir été chantée que par une seule personne de la série.

Il y a du buzz au salon !

C’est aussi la Coupe de France qu’on aime.

L’OM ne ralentit pas

Le but n’a pas changé la face du match avec une grosse possession qui n’a pas endormi Fujian.

Melek débloque le score !

Un débit fantastique et un grand centre de Perez, qui s’est représenté, et une fantastique reprise aérienne de Milik depuis la gauche. Le ballon finit dans le filet et Caiod aussi. Le gardien de Chauvini n’a rien pu faire.

On a vu cette tête de Kunduzy ci-dessous !

Le milieu de terrain prêté par Arsenal obtient une passe croisée par en dessous après un corner de 2. Le petit filet tremble, mais le ballon l’a touché de l’extérieur.

Gerson ne peut pas ajuster sa croix

Le milieu olympien est surpris par la sortie du gardien. Il a tenté une passe croisée cassée, avant de revenir sur le contre sans trouver de coéquipier.

L’OM s’installe dans le camp de Chauvini

C’est encore plus compliqué pour les amateurs, qui ne peuvent plus sortir de 30 mètres.

Le début du jeu est très intéressant

Parce que l’OM prend cette rencontre au sérieux et fait évoluer son jeu, mais aussi parce que Chauvigny n’a pas de complexe pour sortir le ballon. Merci aux deux équipes de continuer comme ça.

Luis Henrique allume aussi un fusible

Il est bien parti sur la gauche par Payet, le Brésilien a planté du pied droit et l’a frappé. Il est bloqué par un défenseur et se termine à côté du but de Kayud.

Melek oublie quelques-uns de ses partenaires !

Le poteau s’est éloigné à deux reprises du gardien de but, qui est venu à sa rencontre sous un angle fermé. Milik a finalement décidé de tirer d’une position décentrée et avec les défenseurs sur la ligne au lieu d’envoyer un coéquipier dans la meilleure position. Le ballon a dévié en corner.

L’OM fait revivre le ballon

Il manque encore une étincelle dans le dernier tiers, mais l’acquisition, c’est Marseille.

Sous les bras de l’extérieur du pied

Le ballon avait l’air de glisser du cadre, mais Kayode l’a quand même dévié du bout des doigts. Pas de dégâts : Marseille Corner ne donne rien.

Me voir enflamme un peu ses fans

Les joueurs vêtus de rouge effectuent en fait leurs premières frappes dans le match. Ce n’est pas dangereux pour le moment, mais cela aide à mettre l’ambiance.

D’ailleurs on n’a pas parlé de composition chauvine

Nous nous excusons évidemment si certaines des situations sont inexactes, nous ne prétendrons pas suivre leur groupe de N3…

chauvin: Caillaud – Unjanqui, Türk, Dole – Ndomba, Ramdane, Lerbet, Chevrier – Ayadi, Zasamba, Biaka.

Première intervention de Kayode !

Le gardien de Chauvini était attentif et est apparu au deuxième poteau alors que le corner de Payet allait si loin.

Obtenez le premier corner de l’OM dans le match

Possession et mouvement : L’équipe des Marseillais prend d’emblée ce match au sérieux.

Commencer !

Coup d’envoi assuré par Chauvini !

Les deux équipes entrent sur la pelouse du stade de Limoges

Un stage On a l’impression qu’on la voit chaque année en finale de 32 ou 16 de Coupe de France, et jamais le reste du temps.

Mandanda jouera son 600e match avec l’OM

On n’avait pas vu ça dans un club français depuis Claude Pouille à Monaco.

Composition de l’OM

Mandanda – Saliba, Kalita Carr, Perez – Ander, Camara, Guendouzi, Gerson, Luis Henrique – Payet Melek.

affiche originale

C’est la première fois de son histoire qu’un OM américain affronte un chauvin (N3).

Sampaoli fixe le mercato d’hiver

Avant les huitièmes de finale de Coupe de France face à Chauvini, l’entraîneur de l’OM Jorge Sampaoli a évoqué le mercato hivernal. L’entraîneur argentin pense surtout que les perspectives de la Coupe du monde 2022 joueront un rôle.

L’OM sans rongier et de la Fuente

Jorge Sampaoli devra composer sans les blessés Valentin Ronger et Conrad de la Fuente, qui pourraient être l’un des joueurs de l’effectif touché par le Covid-19.

Bienvenue tout le monde

L’OM se rendra dimanche soir à Vienne en huitièmes de finale de Coupe de France. L’Américain Marseillais affrontera Chauvigny, domicilié en National 3, dans le Parc des Sports de Beaublanc, à Limoges. A suivre en direct sur RMC Sport.



Source link

Leave a Comment