Scène surréaliste à Bordeaux, le deuxième gardien entre comme joueur de champ


Lors des huitièmes de finale de la Coupe de France Féminine entre Bordeaux et l’OL, la deuxième gardienne girondine, Mylène Chavas, s’est engagée sur le terrain alors qu’il n’y avait plus d’alternatives.

Paysages surréalistes à Bordeaux. Alors que l’équipe féminine accueillait Lyon en huitièmes de finale de Coupe de France, Patrice Laer a décidé de faire venir sa deuxième gardienne, Mylène Chavas, sur le terrain à cinq minutes de la fin, en remplacement de Julie Dufour, blessée. Un petit cadeau d’anniversaire pour la Française qui vient de fêter ses 24 ans vendredi ? Pas vrai. Après avoir été largement battu par Leones en mode botte torride (4-0) lors de son premier match en 2022, le Bordelais n’avait que trois remplaçants disponibles sur le banc, dont Chavas.

Un groupe détruit par le Covid et blessé

Lors de cette rencontre, Patrice Lair n’a pu convoquer que 14 joueurs car le groupe n’a pas été épargné. Entre blessures (Roman Bruno, Delphine Chatelin, CSKA Volkertsma, Melissa Herrera, Julie Thibaud), Covid (Marion Helen, Ines Guerena, Claire Lavogues), suspensions (Charlotte Bilbout) et une joueuse inéligible (Laura Steben), l’entraîneur bordelais a dû Pour pallier ces 10 absences, notamment en convoquant les deux jeunes Amber Baser Derwent et Julia Rowe.

Sur le terrain, les Bordelais ont beaucoup souffert face à l’OL, qui a retrouvé les “expatriés” Eugénie Le Sommer et Dzsenifer Marozsán, revenus de leur prêt aux Etats-Unis. A la reprise, Fenottes n’a pas été ébranlé et s’est imposé 4-0 grâce à deux buts de Wendie Renard et aux réalisations d’Ada Hegerberg et Marozsán.



Source link

Leave a Comment