Top 10 des transferts pour l’été 2021 – football


A la fin de la première partie de saison en championnat, place aux premiers bilans. C’est l’heure de juger les recrues estivales des clubs français. Avant l’ouverture du mercato hivernal, Maxifoot vous propose le classement des meilleurs transferts pour l’été 2021.

Laborde (se) régale ren.

Après la première partie de saison en Ligue 1, la rédaction de Maxifoot s’est réunie pour dresser le bilan du mercato estival écoulé et présenter son classement des meilleures recrues pour l’été 2021. Ce classement a été réalisé sur la base de deux critères principaux : le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que sa contribution collective jusqu’à 70%, et l’investissement financier (Montant du transfert et salaire) pour que le club recrute le joueur jusqu’à 30%.

Pour ce classement des meilleures opérations, les attentes suscitées par le joueur respectif sont également prises en compte. Notez que cette liste n’est valable qu’aujourd’hui. À la fin de la saison, certains joueurs auront sûrement quitté cet arrangement. A l’inverse, d’autres ont pu gravir les échelons, heureusement pour leurs clubs et supporters. Découvrez le top 10 des transferts estivaux de 2021 avec Roman Rego, Damian da Silva, Rick Bethesey, Roman Lanthium, Gil Campos et Alexis Godligian.

+ Top 10 des transmissions de rats pour l’été 2021(sortie le 25 décembre 2021)

1. Gatan Laborde (de Montpellier-Rennes) – Virement de 15 millions d’euros

Encore un coup d’état en période de transfert, sans conflit potentiel. Gatan Laborde a choisi de se faire installer par plusieurs clubs étrangers, dont West Ham, en quittant Montpellier pour Rennes. Décision intelligente pour toutes les parties. Indiscutablement dans l’appareil de Bruno Genesio, le natif de Mont-de-Marsan a déjà inscrit 11 buts depuis son arrivée : 6 en Ligue française, et 5 en Ligue européenne de conférence. L’attaquant rennais s’est distingué par ses performances de haut niveau face à Tottenham, au Paris Saint-Germain et à l’Olympique Lyonnais. Un investissement important certes pour Rennes mais qui pourrait vite se déprécier si l’ancien Bordelais, meilleur joueur de France en novembre, poursuit sa belle forme.

2. William Saliba (Arsenal OM) – Prêt sans option d’achat

Nous le savions bien, mais le fait est que, peut-être pas. Considéré comme l’un des plus grands espoirs de la France chez les défenseurs, William Saliba n’a pas tardé à s’adapter à l’Olympique de Marseille. L’entraîneur stéphanois a de la force, de la puissance et du calme avec une pension complète. Il a complété suffisamment pour être le joueur le plus utilisé par Jorge Sampaoli avec 2070 minutes en 23 matches (23 départs). Ne laissant de côté que deux fois, Phocen a réalisé une performance record contre Kylian Mbapp lors du match du Paris Saint-Germain. La seule mauvaise nouvelle est qu’il devra ramener Arsenal à la fin de son prêt. C’est à l’OM d’en profiter jusqu’au bout.

3. Matto Guendouzi (Arsenal OM) – Prêt de 11 M€ avec option d’achat

Encore une bonne affaire réalisée par l’Olympique de Marseille. Malgré son statut d’entraîneur au Paris Saint-Germain, il n’aura pas fallu longtemps à Mato Guendouzi pour être adopté par Flodrome. Comme Saliba, le milieu de terrain français est très utilisé (2013 min, 3). Son volume de jeu, sa qualité de défilement et surtout l’incroyable Grinta en font un incontournable dans le propre appareil de Jorge Sampaoli. Avec 2 buts et 4 passes décisives, le prêteur d’Arsenal a déjà réussi à déformer sa feuille de statistiques et a déjà convaincu ses entraîneurs d’exercer l’option de rachat fixe de 11 M€. Un très beau coup de Pablo Longoria pour un joueur encore très jeune (22 ans).

4. Lovro Majer (du DinamoZagreb Rennes) – Transfert de 12 millions d’euros

La simple profession de son nom excite les fans de football. vendu comme Le nouveau Modric Lovro Majer a déjà mis tout le monde d’accord à part Rennes. Malgré une blessure qui l’a maintenu hors compétition pendant deux mois, le milieu de terrain croate s’est rapidement imposé comme un chef-d’œuvre pour Bruno Genesio. Véritable leader avec le drapeau du jeu nettement au-dessus de la moyenne, le joueur formé au Dinamo Zagreb apporte engagement et imagination à son équipe. Sa prestation exceptionnelle à Saint-Etienne, où il a participé aux quatre buts de son équipe (3 passes décisives), a été un signe de moral durant la première partie de saison. Un investissement de 12 millions d’euros porte déjà ses fruits.

5. Przemyslav Frankowski (duChicago Fire Lens) – Transfert de 2,3 M €

Cette fois, il fallait avoir le nez bien creux pour y parvenir… Parier sur un joueur de MLS sans expérience européenne à part deux passes dans des clubs polonais, c’est super. Ce risque est payant. Puisque Przemyslav Frankovsky est à mi-parcours, il a en fait fait de l’objectif un incontournable. Que ce soit en position latérale, piston, aile, gauche ou droite, le natif de Gdansk est toujours bon. Défenseur solide, l’international aux 22 sélections avec les Aigles blancs affiche un bilan de 4 buts et 4 passes décisives en 19 matches de Ligue 1. Un joueur multi-terrains qui colle parfaitement à la philosophie de gameplay de Frank Hayes, très heureux de pouvoir compter sur un joueur aussi fiable. Certainement le coup le plus étonnant du dernier t.

6. Kamiluddin Soleimana (du Nordgeland Rennes) – Virement de 15 millions d’euros

Florian Morris a été original sur la saison, et ce n’est pas le recrutement de Kemal El Din Suleimana qui prouvera le contraire. Alors qu’il a longtemps été annoncé près de l’Ajax, l’ailier ghanéen a déménagé à Rennes, où il a fait forte impression très rapidement. Son explosivité, son rythme et sa sensation de dribble ont causé des dommages importants aux défenses de Ligue 1. Limite, il avait le ballon à revendre. Avec 5 buts et 2 passes décisives, et ce malgré un trou d’air ces derniers mois dû aux changements tactiques apportés par Bruno Genesio, Breton reste un rookie efficace qui devrait apporter plus pour la suite.

7. Cengiz nder (de Roma OM) – prêt avec option d’achat 10 millions d’euros

Au terme d’une saison compliquée avec Leicester, Cengiz retrouve Nadir avec le sourire avec l’Olympique de Marseille. Aimerait bien remplacer Florian Thuven, l’ailier turc a fait des débuts intéressants sur Canebire. Ses débuts ont été très impressionnants puisqu’il a marqué 3 buts lors de ses 3 premiers matches. Même s’il fait face à plus d’ennuis après cela (5 buts et une passe décisive au total), le joueur prêté par la Roma offre des garanties à Jorge Sampaoli, qui a fait de lui un membre important de sa rotation. Les courbatures l’ont un peu ralenti au cours des dernières semaines, mais dans l’ensemble, Southern Claw a été assez convaincant.

8. Mamadou Sakho (depuis Crystal Palace Montpellier) transfert gratuit

Vitorino Hilton et Daniel Conger sont partis, ce n’est pas du tout un problème pour Mamadou Sacco. De retour en France, huit ans après avoir quitté Paris pour Liverpool, le défenseur central est toujours aussi fort. En tout cas, Olivier Dall’Auglio est très heureux de pouvoir compter sur lui. En effet, l’international français s’est rapidement imposé comme un pionnier dans le vestiaire et sur le terrain. Il y a Montpellier avec et sans. En 16 matches avec Sakho, le Mawhiba Industries Basic Club (MHSC) n’a encaissé que 15 buts. En 4 matches sans Sakho, l’équipe du MHSC a encaissé 9 buts. Une différence suffisamment notable pour considérer ses débuts réussis. A 0 €, la formation de Hrault a noué une sacrée relation avec le Parisien, plus vengeur que jamais.

9. Andy Delort (de Montpellier-Nice) – Transfert de 10 millions d’euros

Christoph Galtier voulait que Burak Yilmaz se souvienne d’un attaquant fort, solide et expressif. Il a eu Andy Delort dans une boîte cadeau. Vraiment digne du championnat de France, l’attaquant algérien n’a pas mis longtemps à Nice à s’adapter. Malgré la forte concurrence avec Amine Gouiri et Kasper Dolberg, l’attaquant, originaire de Montpellier, a su montrer sa supériorité en inscrivant 6 buts et en réalisant 15 passes décisives. Ses réalisations importantes lors de matches intermittents comme contre Monaco et Lyon ont permis de relancer son doublé, très important du côté d’Angers. Même s’il peut faire tant de choses, votre art est sur la bonne voie. Jusqu’à ce qu’on voit beaucoup mieux en 2022 ?

10. Frédéric Guilbert (Aston Villa Strasbourg) – Prêt sans option d’achat

Déjà prêt lors de la seconde moitié des derniers essais, Frdric Guilbert repartait sur des bases bien plus solides. Amen d’oublier Kenny Lala, exilé de l’Olympiacos, le joueur prêté par Aston Villa a réalisé une première partie de saison particulièrement particulière. Fort défensivement, le joueur passé par Kane était très à l’aise dans les phases offensives avec déjà 3 passes décisives en Ligue 1. Derrière Jonathan Claus, Normand est clairement dans la discussion des meilleurs arrières droits du tournoi une fois l’étape terminée. Si cette vente ne comportait pas d’option d’achat, il ne serait pas surprenant de voir ses dirigeants faire pression pour la récupérer définitivement dans quelques mois.

Ils pourraient aussi faire la liste…

D’autres joueurs peuvent rejoindre cette liste. Même s’il devait partager son temps de jeu avec le gardien Keylor Navas Gianluigi Donnarumma Sur la belle performance du Paris Saint-Germain. homologue de l’Olympique de Marseille, Bo LópezIl n’a pas hésité à faire ses premiers pas en Ligue française. En défenseurs, joueur de Strasbourg, Guerzino Nyamsiattiré notre attention. Au cœur du jeu, la jeunesse Azzedine Ounahi fait bonne impression du côté d’Angers aussi Mario Limina, qui s’est déjà imposé comme le capitaine de l’équipe niçoise.

+ Top 10 des transmissions de rats pour l’été 2021 (sortie le 25 décembre 2021)

Que pensez-vous de cette disposition ? N’hésitez pas à répondre dans la section commentaires ci-dessous.

.



Source link

Leave a Comment